zay

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : zāy

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

zay invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-2 (alpha-3) zayse-zergulla.

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

zay \zaj\ masculin

  1. Variante orthographique de zaïn.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Mofu-gudur[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. paix
    • — Kwara ka zay?
      — Zay!

      — Comment allez-vous ?
      — Je vais bien !

Nom commun 2[modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. excrément

Songhaï koyraboro senni[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. Voleur.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. (Illégalité) Voler.

Verbe 2[modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. Pousser.
  2. Croître.

Dérivés[modifier le wikicode]

Zarma[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. Voleur.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. (Illégalité) Voler.

Verbe 2[modifier le wikicode]

zay \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Pousser, germer.

Références[modifier le wikicode]

  • Moussa Djibo, Parlons hausa et zarma / Let's speak Hausa and Zarma / Mu zanta hausa da zabarma / Iri ma salan hausa nda zarma ciine, Éditions Alpha, Niamey, 2001.
  • Peace Corps / Niger, "Zarma Dictionary" [Zarmaciine-English-Français], Niamey, 2001. (Version en-ligne)