zest

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Interjection) D'une onomatopée.

Nom commun [modifier le wikicode]

zest \zɛst\ masculin

  1. Nom utilisé dans les locutions familières être entre le zist et le zest et être entre le zut et le zest.

Interjection [modifier le wikicode]

zest \zɛst\

  1. Indique la promptitude, la légèreté.
    • à ces mots, zest, il s’échappa.
    • M. Edward lui soufflera la belle avant qu’il ait le temps de dire zest ! — (Paul Féval, Les Mystères de Londres)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
zest
\ˈzɛst\
zests
\ˈzɛsts\

zest \ˈzɛst\

  1. Élan, enthousiasme.
    • The lights, the fire, the beating rain upon the window, the cold, incongruous work that lay before them, added zest to their enjoyment of the meal. — (Robert Louis Stevenson, The Body Snatcher, 1884)
  2. Zeste (partie de l’écorce des agrumes).

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Racine inventée arbitrairement[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

zest \zɛst\ ou \zest\

  1. Amibe.
    • Batkane, va zest ve titstisí. — (vidéo, Luce Vergneaux, Disukexú, 2017)
      De cette manière-ci, je fais descendre les amibes.

Augmentatifs[modifier le wikicode]

Diminutifs[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « zest [zɛst] »

Références[modifier le wikicode]

  • « zest », dans Kotapedia
  1. Selon l’argumentaire développé par l’initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.