écubier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du portugais escouve.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
écubier écubiers
/e.ky.bje/
Ancre à bascule en place dans son écubier

écubier /e.ky.bje/ masculin

  1. (Marine) Ouverture pratiquée vers l’avant d’un bâtiment, généralement de chaque côté de l’étrave, destinée à faire passer la chaîne d’ancre. L’écubier est remplacé sur les navires de petites dimensions par un davier d’étrave, placé directement sur le pont, qui comporte un barbotin ou des réas calibrés pour la chaîne. Il existe aussi des écubiers de poupe, permettant de mouiller une ancre à l’arrière du bâtiment. Les écubiers ne doivent pas être confondus avec les chaumards, prévus pour le passage des aussières, et qui ne supportent pas les câbles et les chaînes métalliques.
    • La veille de Noël, pendant la nuit, je fus réveillé par un bruit de chaîne frottant contre des écubiers. C'était la goélette Hinano qui venait de jeter l'ancre, […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Gaspard entendit le bruit de la chaîne d’ancre qui se dévidait dans l’écubier. (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Méronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]