пасти

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Bulgare[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

пасти /Prononciation ?/ féminin

  1. Pluriel de паста.

Serbe[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du vieux slave пасти, pasti.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

пасти (pasti) /pâsti/

  1. Tomber.
    • Пасти са столице. : « Tomber de la chaise. »

Vieux slave[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Verbe 1) Il est pour *pad-ti qui donne *pat-ti puis, par dissimilation, *pas-ti. Du radical indo-européen commun *ped- [1] qui est dans le latin pes, pedis (« pied ») et pedica (« piège ») où « piéger » est proprement « faire tomber ». Il est dans un rapport causatif avec past (« piège »).
(Verbe 2) Du radical indo-européen commun *pa- [1] (« manger, paitre ») qui donne le latin pasco, pastor. Notons ici que l’infinitif slave correspond très exactement au supin latin (qui est un infinitif archaïque) pastum.
Les racines *pad- et *pas- réapparaissent dans les formes fléchies des verbes.

Verbe 1[modifier | modifier le wikicode]

пасти (pasti) perfectif (imperfectif : падати)

  1. Tomber.
  2. Périr.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Des formes perfectives ou imperfectives du verbe sont issus :

Verbe 2[modifier | modifier le wikicode]

пасти (pasti) imperfectif

  1. Paître.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • R. M. Tseïtlin, E. Bláhová, R. Večerka, Dictionnaire vieux slave (selon les manuscrits des Xe et XIe siècles), Russkiï Yazyk, Moscou, 1999.
  • [1] Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959, en ligne
  • Jiří Rejzek, Dictionnaire étymologique tchèque, Leda, Prague, 2001, pour l’étymologie