branlée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du verbe branler.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
branlée branlées
/bʁɑ̃.le/

branlée /bʁɑ̃.le/ féminin

  1. (Vieilli) (Rare) Sonnerie de cloche.
  2. (Vulgaire) (Rare) Masturbation.
    • On restait couchés deux par deux… On se passait des branlées sévères. (Céline, Mort à crédit, 1936)
  3. (Populaire) Raclée, correction, coups donnés ou reçus.
    • Je suis devenu comme fou et je lui ai filé une branlée terrible.
  4. (Par extension) (Populaire) Sévère défaite, correction.
    • En face, c’étaient des martiens, notre équipe a pris une de ces branlées !
    • J'ai mis une branlée à Vincent !
    • Le Portugal va se prendre une branlée contre l'Allemagne.
    • Espérons que cette branlée mémorable aura au moins le mérite de remettre en cause quelques certitudes chez nos chers entraineurs. (France-Australie: L'Express rejoue le match, L'Express.fr, 28 nov 2010)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir masturbation (2) → voir gifle (3)

(4)

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe branler
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
branlée

branlée /bʁɑ̃.le/

  1. Participe passé féminin singulier du verbe branler.
    • A ces mots, l'impudente Nicette, dans les bras de Saint-Clair, et déjà branlée par ce beau jeune homme, lâche un blasphème horrible... (Sade, La nouvelle Justine ou Les malheurs de la vertu)

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]