confusément

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de confus, par son féminin confuse, avec le suffixe -ment. Cet adverbe devrait être confusement, l’accent y est venu probablement pour des raisons d’euphonie.

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
confusément
/kɔ̃.fy.ze.mɑ̃/

confusément /kɔ̃.fy.ze.mɑ̃/ invariable

  1. D’une manière confuse, indistincte.
    • […]; un peu plus loin sur la droite, face au large, l'étrange roche à figure humaine qu'on appelle le roi Grallon se silhouettait confusément. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.22)
    • Cet horrible débris d’aigles, d’armes, de chars,
      Sur ces champs empestés confusément épars.
      (Pierre Corneille, Pompée, I, 1)
    • Les perles avec l’or confusément mêlées. (Pierre Corneille, Médée, II, 5)
    • Par un si grand bruit semé confusément. (Pierre Corneille, Héraclius empereur d’Orient, II, 2)
    • Les oisillons, las de l’entendre,
      Se mirent à jaser aussi confusément
      Que faisaient les Troyens, quand la pauvre Cassandre
      Ouvrait la bouche seulement.
      (Jean de la Fontaine, Fables : VIII L’Hirondelle et les petits oiseaux)
    • Il [l’ouvrage de Tournefort] est fait pour mettre de l’ordre dans ce nombre prodigieux de plantes semées si confusément sur la terre et même sous les eaux de la mer. (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Tournefort)
    • Hier confusément j’en appris la nouvelle. (Voltaire, Tancrède, III, 4)
    • Fables et vérités, ténèbres et lumière
      Flottent confusément devant notre paupière,
      Et l’un dit : C’est le jour ! et l’autre : C’est la nuit !
      (Alphonse de Lamartine, Harmonies poétiques et religieuses : Hymne au Christ, III, 5)
    • Toutefois, le sergent crut apercevoir confusément, à travers un bouquet de bouleaux, une masse blanche, énorme, qui se mouvait lentement […] (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Je crois confusément à beaucoup de choses ; par dessus tout, à l’existence de Dieu, sinon aux dogmes de la religion […] (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • À travers les vitres des brasseries et des cafés, on distinguait confusément, un peu partout, la foule des consommateurs gesticulant parmi la fumée des cigarettes. (Francis Carco, L’Homme de minuit, 1938)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]