dédain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Déverbal de dédaigner.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dédain dédains
/de.dɛ̃/

dédain /de.dɛ̃/ masculin

  1. Mépris exprimé par l’air, le ton ou le maintien.
    • Le dédain profond que Modeste conçut alors de tous les hommes ordinaires imprima bientôt à sa figure je ne sais quoi de fier, de sauvage qui tempéra sa naïveté germanique, […]. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • […] ; mais malheur à toi si tu te montres encore ingrate ! Car, si j’essuie de nouveaux dédains, ma vengeance égalera mon amour. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La caractéristique de sa physionomie, c’est la morgue, ou plutôt ce dédain, composé à dose égale de l’amour de tout ce qui est anglais et du mépris de tout ce qui ne l’est pas. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]