encablure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : encâblure

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De câble, mesure de distance valant 120 brasses, en fait la plus grande longueur de fabrication d’un câble. Elle correspondait aussi à la longueur du câble de remorquage (la remorque) d’un navire par un autre. L’encablure, terme de marine, a supplanté l’usage du métonyme câble.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
encablure encablures
/ɑ̃.ka.blyʁ/

encablure /ɑ̃.ka.blyʁ/ féminin

  1. (Marine) Distance de 120 brasses, soit environ 200 mètres.
    • Toute terre avait disparu. À une encablure du canot, les nuages et les eaux du lac se confondaient obscurément. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Je suivais à environ une encablure le récif de corail sous-marin bordant l’atoll dont la présence m’était indiquée par la teinte vert émeraude de l’eau. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Marine) Distance d’un dixième de mille marin, soit exactement 185,2 mètres.
  3. (Figuré) Faible distance.
    • Jacques Cœur et Jean-Christophe Rufin sont tous deux berruyers. Le premier à grandi à l’ombre de la cathédrale de Bourges, le second à quelques encablures de son palais. (Olivier Maison, « Rufin, as-tu du cœur ? », dans Marianne du 7 avril 2012, p. 86)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]