humidité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé du bas latin humiditas.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
humidité humidités
/y.mi.di.te/

humidité /y.mi.di.te/ féminin

  1. Qualité de ce qui est humide.
    • La dessiccation détermine la disjonction des élatères (fig.61), tandis que l'action de l’humidité les ramène enroulées autour de la spore (fig.62), […]. (Henry Correvon, Les fougères de pleine terre et les prêles, lycopodes et sélaginelles rustiques, p.116, Octave Droin éditeur, 1896)
    • Je me livrais souvent à la pêche. L’humidité avait enlevé beaucoup d'élasticité à mon arc et je préférais harponner les dorades lorsqu'elles passaient à ma portée. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La mesure de la teneur en humidité d'un sol et la force de rétention de l'eau par celui-ci revêtent une grande importance pour l'aménagement des bassins versants et l'hydrologie. (H. Tschinkel, Mesure de la tension de l'eau dans le sol, Revue internationale des forts et des industries forestières, 1974, archives de la FAO)
  2. (Absolument) Eau atmosphérique.
    • Le ciel était nuageux, l’humidité pénétrante. Entre des éclaircies de soleil, des averses tombaient. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.255, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
  3. (Par extension) Trace d'eau.
    • Je m’arrêtai un instant sur un banc ruisselant de pluie, et tel était mon accablement que je ne sentais point l’humidité froide. (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • Les murs ruisselaient d’humidité, secrétaient des roupies, distillaient des gouttes de café noir ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Lo.... installait maintenant sur le sol une planche noire, suintante d'humidité, souillée et gluante des vomissures laissées sans doute par d'autres « clients ». (Henri Alleg, La Question, 1957)
  4. (Plus rare) Lieu humide.
    • Le désert solognot se confirme et semble se complaire dans son isolement comme au temps où marécages et autres humidités l'écartaient du reste du monde. (Gérard Bardon, Intercommunalité en Loir-et-Cher : Le sud en miettes !, dans Le petit Solognot (n°550) & Le petit Blaisois (n°8 bis) du 28 novembre 2012.)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]