melliflue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunté du bas latin mellifluus (« d’où coule le miel »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
melliflue melliflues
/mɛ.li.fly/

melliflue /mɛ.li.fly/ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui abonde en miel, qui fait le miel.
    • Je ne sais pas à quel dessein
      Cette cohorte melliflue
      Vint par l’air en guise de nue.
      (Paul Scarron, Virgile travesti, VII, 1648-1653)
  2. (Vieilli) (Figuré) (Péjoratif) Qui distille du miel, qui est doucereux.
    • Langage melliflue.
  3. (Vieilli) (Figuré) (Littéraire) Qui a la douceur, la suavité du miel.
    • « Êtes-vous absolument certains qu’il ne s'agissait pas simplement de brigands ? » s’enquit sous lui, depuis la table du conseil, Varys, d’un ton melliflue. (George R. R. Martin, Le trône de fer, 1996 - traduit par Jean Sola, 1998)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

S’écrit aussi melliflu.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]