nourrisson

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiie siècle) Du latin nutritio (« nourriture, nutrition ») via son accusatif nutritionem, de nutrire (« nourrir »). Au début, norreçon, nuirceon (« éducation ») est un mot féminin [1] [2] ; (1387) la nourrisson, est attesté au sens de « allaitement d’un enfant » : (xvie siècle) nourriçon [3] prend son sens actuel. Il semble qu’il y ait eu l’influence du mot nourrice, ce qui explique le passage du "ç" au "ss", et celui du "e" au "i".

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
nourrisson nourrissons
/nu.ʁi.sɔ̃/

nourrisson /nu.ʁi.sɔ̃/ masculin

  1. Enfant qu’une femme nourrit de son lait.
    • — la présure ou labferment surtout abondante dans l'estomac du nourrisson provoque la coagulation du lait. (Maurice Bariéty & Robert Bonniot, Sémiologie médicale, 2003, p.220)
    • Dans son numéro du 15 janvier 1899, le journal bimensuel parisien le Correspondant médical tirait la sonnette d’alarme en disant : « L'enfant boit ! […]. Les nourrices donnent du vin à leurs nourrissons et s’ébaudissent de leur exubérante gaîté. » (Alberto Toscano, Critique amoureuse des Français, Fayard/Hachette littérature, 2009)
  2. Enfant qu’une femme a nourri de son lait.
    • C’est mon nourrisson.
  3. (Figuré) (Soutenu) Élève.
    • Les nourrissons des muses, les poètes.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]