patarin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Voir l’ancien français patarin, la variante patérin est due à une accusation probablement infondée puis par étymologie populaire, que ces hérétiques ne priaient qu'avec la prière du pater.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
patarin patarins
/pa.ta.ʁɛ̃/

patarin /pa.ta.ʁɛ̃/ masculin

  1. (Histoire) (Religion) Membre d’une secte dualiste vaudoise du douzième siècle, adepte du manichéisme.
    • Monseigneur, un de ces moines noirs et blancs qui brûlent les patarins s'avance pour parler à Votre Altesse. {{source|Renan, Drames philos., Caliban, 1878, IV, 4, p.426
  2. (Injurieux) Hérétique.
    • Aoh ! hurla du haut de la plate-forme le grognard de la troupe en levant ses poings énormes au ciel, lâche, cafard, polisson, fourbe, patarin. (Cladel, Ompdrailles, 1879, p.74)
    • À partir de ce moment [1255], persécutions sans nombre dans Paris; (…) en 1375, contre les turlupins ; puis contre les jureurs, les patérins et les réformateurs. (Hugo, Paris, 1867, p.27)

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiiie siècle) De l’italien patarini (« membres de la Pataria, mouvement religieux de la seconde moitié du onzième siècle, à Milan, qui luttait contre les vices du clergé de l'époque, le mariage des prêtres et la simonie »), le rapprochement avec Pattaria, nom d'un quartier pauvre de Milan où a pris naissance le mouvement des Patarins, et qui signifie « quartier des fripiers », est localement fortuit mais pas sémantiquement : le radical est probablement, avec le sens de « guenilleux » le patta (« chiffon, guenille, haillon ») qui nous donne pat et apparenté à patte (« chiffon, serpillère »). Le mot a par la suite été appliqué aux autres hérésies.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

patarin /Prononciation ?/ masculin

  1. (Religion) Patarin.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (patarin)