précipice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : precipice

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin praecipitium (« chute, précipice »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
précipice précipices
/pʁe.si.pis/

précipice /pʁe.si.pis/ masculin

  1. Abîme, gouffre, cavité très profonde et très escarpée.
    • Nous commençâmes à côtoyer la pente rapide du col, ayant à notre droite un précipice de cinq ou six cents pieds de profondeur, et au-delà de ce précipice une montagne à pic. (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • Le capitaine et les quatre hommes […], avaient descendu la pente des rochers, au risque de se briser mille fois en tombant dans les précipices qui s’ouvraient sous leurs pieds. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Le Drac ! s’était écrié l’abbé Gévresin, montrant, au fond du précipice, un serpent liquide qui rampait et se tordait, colossal, entre des rocs, ainsi qu’entre les crocs d’un gouffre. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Figuré) Grand malheur, disgrâce, catastrophe.
    • Les passions, les mauvais conseils entraînent les hommes dans le précipice.
    • Une vaine ambition l’a poussé jusqu’au bord du précipice.
    • Il marche sur le bord du précipice ; s’il ne change pas de conduite, il est perdu.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]