siroter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir sirop

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

siroter /si.ʁɔ.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Familier) Boire à petites gorgées.
    • Par tempérament, je ne suis nullement nerveux, et les quelques verres de laffitte que j'avais sirotés ne servaient pas peu à me donner du courage […]. (Edgar Poe, L'Ange du bizarre, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Ils avaient terminé leur repas et sirotaient un café-filtre, en regardant de loin le mouvement de la rue. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • On aurait pu se croire dans un fumoir anglais
      Nous sirotions à deux un breuvage irlandais
      Dehors, c'était la pluie, la tempête, le froid
      À nos pieds, reposait un très vieux braque hongrois.
      (François Morel, Fumoir anglais, 2006)
    • (Absolument) Il aime à siroter.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]