siroter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir sirop

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

siroter /si.ʁɔ.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Familier) Boire à petites gorgées.
    • Par tempérament, je ne suis nullement nerveux, et les quelques verres de laffitte que j'avais sirotés ne servaient pas peu à me donner du courage […]. (Edgar Poe, L'Ange du bizarre, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Ils avaient terminé leur repas et sirotaient un café-filtre, en regardant de loin le mouvement de la rue. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • Design sophistiqué et sobre, les branchouilles de tous les pays se retrouvent ici pour siroter une coupette de champagne, accoudés au bar ovale et immaculé. (Petit Futé Londres 2014 City Trip, p.77)
    • On aurait pu se croire dans un fumoir anglais
      Nous sirotions à deux un breuvage irlandais
      Dehors, c'était la pluie, la tempête, le froid
      À nos pieds, reposait un très vieux braque hongrois.
      (François Morel, Fumoir anglais, 2006)
    • (Absolument) Il aime à siroter.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]