viarge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De vierge, en référence à la Vierge Marie.

Interjection[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
viarge
/vjaʁʒ/

viarge /vjaʁʒ/

  1. (Québec) (Familier) Juron, sacre manifestant la colère, le mécontentement ou la surprise.
    • Viarge, qu’il fait beau dehors !
      Cette langue de nos minorités d’amitiés
      De nos maximes, de nos fatigues
      Dépêchons[-nous] viarge de Bon Yeu
      À la frencher à qui mieux mieux
      (Sylvain Rivière, Coup de langue, éditions Mille-Îles et Les 400 coups, 2003)
    • Viarge ! Son sacre préféré [à Pierre Bourgault], rarissime mais spectaculaire, lâché comme une bombe H dans un discours policé. (Le Devoir, 21-22 juin 2003)
Note : Le mot vierge, non déformé, n’est jamais utilisé comme juron. Le mot viarge, ainsi déformé, est très rarement utilisé au sens de « Vierge Marie » (« la sainte viarge ») ou de « jeune fille vierge », et l’est seulement dans les milieux populaires.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Voyons, bout de viarge, vas-tu finir par accoucher ?

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]