échenillage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de écheniller avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
échenillage échenillages
\e.ʃ(ə.)ni.jaʒ\

échenillage \e.ʃ(ə.)ni.jaʒ\ masculin

  1. (Agriculture) Action d’écheniller, de se débarrasser des chenilles.
    • La loi prescrit au propriétaire et au fermier l’échenillage sur les arbres, les haies et les buissons.
      Cette loi (loi de l’an IV) a été produite et votée en réponse aux craintes suscitées par une pullulation exceptionnelle de chenilles (avant que les ichneumons aient eu le temps d’y mettre fin) ; elle prescrit au propriétaire et au fermier l’échenillage sur les arbres, les haies et les buissons et s’est appliquée durant quelques années bien que, selon F. Malepeyre,
      tous les hommes sages reconnaissent que les mesures prescrites par celle loi sont entièrement inefficaces ; avant de tomber en désuétude.
  2. (Imprimerie) Action d’enlever les parties superflues d’adhésifs vinyliques découpés au traceur.
    • Si vous n’êtes pas familier avec l’échenillage, il s’agit d’enlever l’excès de matière d’un autocollant ou graphique qui est coupé à la forme. L’échenillage peut être une tâche difficile, mais il est crucial pour avoir des rendus précis. — (Madi O’Connor, 7 astuces pour écheniller les petites lettres et les autocollants, salon-cprint.com, 21 juin 2019)
    • L’échenillage est une technique spécifique utilisée dans le domaine de la signalétique. Son objectif ? Retirer la partie de films adhésifs n’ayant plus d’utilité, pour laisser ainsi apparaître le visuel. — (L’échenillage adhésif, un savoir-faire nécessaire à la réalisation de signalétique, 3ds.fr, 21 avril 2021)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]