épice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : epice, épicé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Vers 1140) Du latin species (« espèce », mais aussi « denrée, drogue », puis « aromates, épices »)[1]. Semblablement[2], l’apothicaire nommait ses drogues species, non pas des drogues en général, mais des drogues particulières et spéciales, l’italien nomme l’apothicaire speziale.
Certains[3][4] tirent épice et épicier de l’arabe أبزار, abzâr ou أبازير abâzir de même sens, et l’apparentent à bazar ou à l’espagnol abacería (« épicerie ») ; contre cette hypothèse, le fait que l’espagnol abacería provient d’un autre étymon que أبزار et que ce même espagnol a especia (« épice »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
épice épices
\e.pis\
Assortiment d’épices utilisées dans la cuisine en Inde.

épice \e.pis\ féminin

  1. (Généralement au pluriel) Condiment aromatique ou piquant dont on se sert pour l’assaisonnement.
    • Le clou de girofle, la muscade, le poivre, le gingembre et le safran sont des épices.
    • Poêlé au beurre avec des éclats d’amandes ou de pistaches, c’est un régal auquel je ne résiste pas ; en compote, c’est un classique, que l’on peut renouveler en ouvrant grand toute la malle à épices : vanille, badiane, cannelle, mais aussi fève tonka, cardamome, réglisse… (Stéphanie Noblet, L’abricot, star capricieuse de l’été, M le Magazine, 20 juillet 2016)
    • À travers le goût, chacun cherche à retrouver la mémoire de sa famille. C’est pourquoi une étude sociologique menée dans le Sud-Ouest (Agen, Bordeaux, Toulouse) a montré que des femmes venues d’Afrique du nord s’appropriaient un plat «français», le hachis parmentier, en y ajoutant du cumin, une épice qui leur rappelle leurs origines. (Pierre Carrey, «L'Amérique a changé la recette française du cassoulet !» Libération, 24 septembre 2016)
    • Évidemment, le poisson (hareng, saumon, cabillaud, merlan, églefin) est roi : mariné, fumé, séché, sucré-salé, infusé d’herbes ou d’épices, en sauce ou en gravlax, c’est l’embarras du choix. (Le « smörgåsbord » ou l’apéro venu du froid, Le Monde, 21 août 2017)
    • Au moment de la formation de la VOC, la noix de muscade était l’épice en vogue en Europe. (Bruno Philip, En Indonésie, où naquit Manhattan, Le Monde, 2 septembre 2017)

Dérivés[modifier]

Variantes dialectales[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe épicer
Indicatif Présent j’épice
il/elle/on épice
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’épice
qu’il/elle/on épice
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
épice

épice \e.pis\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de épicer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de épicer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de épicer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de épicer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de épicer.

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « épice [e.pis] »

Voir aussi[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]