Aller au contenu

Jacob

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(1100-50) Du latin Jacob, du grec ancien Ἰάκωβος, Iákôbos, et avant cela de l’hébreu יעקב, Yaʾaqov, de עקב, aqev (« talon »). Référence nécessaire

Nom de famille

[modifier le wikicode]
Nom de famille
Jacob
\ʒa.kɔb\

Jacob \ʒa.kɔb\

  1. Nom de famille, connu entre autres par Max Jacob, poète français.
    • Fabien Le Coïdic, éleveur bio de vaches bretonnes pie noir, tente de s’installer à Adainville, dans les Yvelines. Mais c’est sans compter la vive opposition de cinq de ses voisins, dont l’éditrice Odile Jacob représentée par l’avocate Corinne Lepage. — (« Attaqué en justice : « Il en va de la survie d’un couple » d’éleveurs bio », le 27 octobre 2020, sur le site de La France agricole (www.lafranceagricole.fr))
    • Un message exprimé par Dominique Cap, maire de Plougastel-Daoulas et président de l’association des maires du Finistère ; Pierre Ogor, maire de Guilers ; Yves du Buit, maire de Plouzané ; Stéphane Roudaut, maire de Gouesnou ; Armel Gourvil, maire de Bohars ; et Fabrice Jacob, maire de Guipavas. — (journal Le Télégramme, édition Morlaix, 31 juillet 2022, page 17)
    • Quoi qu’il arrive, Max Jacob, consolez-vous, vous êtes immortel ; et pas seulement parce que vous croyez en Dieu. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 317)

Jacob \ʒa.kɔb\ masculin

  1. (Bible, Religion) Nom du patriarche père des tribus d’Israël.
    • Compagnes autrefois de ma captivité
      De l’antique Jacob jeune postérité.
      — (Jean Racine, Esther I, 2)
    • Les Marocains sont absolument persuadés qu’un lion n’attaque jamais ni une femme, ni… un descendant de Jacob, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 224)
    • Je dresserai jusqu’au bout ce bilan. Ah ! Jacob ne se vit jamais imposer par Laban si rude tâche. — (Pierre Benoit, Le lac salé, Albin Michel, 1921, réédition Le Livre de Poche, page 137)
    • J’ai une hypothèse pour interpréter cette partie de saute-mouton : dans la Genèse XXX, 10, la vision de Jacob grâce à laquelle il accrut son troupeau aux dépens de Laban, une histoire de béliers noirs en rut… — (Olivier Pagès, Le Temple de Lanleff : Dossier, La TILV éditeur, 1998)
  2. Nom sous lequel on personnifie quelquefois le peuple juif.
    • Ô Dieu, qui vois former des desseins si funestes,
      As-tu donc de Jacob abandonné les restes ?
      — (Jean Racine, Esther I, 3)
    • Ne dis plus, ô Jacob, que ton Seigneur sommeille. — (Jean Racine, Athalie III, 7)

Jacob \ʒa.kɔb\

  1. Variante de Jacques.
    • Mais avant cette heure de blabla très intéressante, Jacob avait appelé le président du comité de hand. — (Jean-Claude Hutteau, Alice Demarsat, À la conquête des poteaux, 2011)

Prononciation

[modifier le wikicode]
  • Jacob sur l’encyclopédie Wikipédia

Références

[modifier le wikicode]
Du latin Jacob.

Jacob \Prononciation ?\

  1. Jacob.

Prononciation

[modifier le wikicode]
Du grec ancien Ἰάκωβος, Iákôbos.

Jacob \Prononciation ?\ masculin

  1. Jacob, patriarche biblique.
    • Oderat ergo Esau Jacob, et dixit in corde suo: Venient dies luctus, id est mortis patris mei, et occidam Jacob. — (Historia Scholastica)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  • Iacobus sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin) 

Références

[modifier le wikicode]