patriarche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin patriarcha (sens identique).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
patriarche patriarches
\pa.tʁi.jaʁʃ\

patriarche \pa.tʁi.jaʁʃ\ masculin

  1. (Religion) Nom donné à plusieurs personnages de l’Ancien Testament, ayant vécu fort longtemps et ayant connu une longue postérité.
    • Les prophètes et les patriarches, ces saints de la vieille loi, et qui n'ont connu la vérité qu’imparfaitement et à travers des métaphores, ont le nimbe en argent. — (M. Didron, Iconographie chrétienne: Histoire de Dieu, dans la Collection des Inédits sur l'Histoire de France, 3e série : Archéologie, Paris : Imprimerie royale, 1843, p.169)
    • Pour parler comme le patriarche aimé de Ruth, ce fut un « matin triomphant » ; […]. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, ch. VIII, René Bonnel, Paris, 1926)
    • (Figuré) Il a l’air d’un patriarche se dit d’un vieillard qui a une figure vénérable.
  2. (Par extension) Vieillard qui vit au milieu d’une famille nombreuse.
    • C’est un patriarche.
    • Il mène une vie de patriarche, Il vit comme un patriarche.
  3. (Religion) Titre de dignité donné à certains évêques métropolitains.
    • Le patriarche grec de Constantinople occupe un rang supérieur à celui des patriarches de Jérusalem, d’Alexandrie et d’Antioche, qui lui sont soumis à certains égards. — (Anonyme, Pays musulmans. - Les Rayas, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Le Concile de Nicée mentionne trois patriarches : les évêques de Rome en Occident, d’Alexandrie et d’Antioche en Orient.
    • Dans les églises grecques ou orientales unies à Rome, la dignité de patriarche comporte prééminence et juridiction sur les diocèses du patriarcat.
    • Patriarche grec, melchite, syrien, maronite.
    • Dans l’église latine, le titre de patriarche est une dignité avec prééminence, mais sans juridiction.
    • Patriarche de Venise, de Lisbonne, de Bourges, etc.
  4. (Religion) Celui qui a institué certains ordres religieux, comme saint Basile, saint Benoît, etc.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]