acrobate

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1751) Du grec ancien ἀκροβάτης, akrobátês (« qui marche sur la pointe des pieds »), composé de ἄκρος, ákros (« au plus haut, à l'extrémité ») et de βαίνω, baínô (« marcher »).
Apparaît, en français, dans L'Encyclopédie avec le sens de « danseuse de corde de l’antiquité ». En 1885, le sens devient « artiste qui fait des exercices au sol ou en hauteur ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
acrobate acrobates
\a.kʁɔ.bat\

acrobate \a.kʁɔ.bat\ masculin et féminin identiques

  1. Artiste de cirque, danseur, (ou danseuse) de corde qui exécute des tours d’agilité devant un public populaire.
    • Léotard, le célèbre acrobate, était atteint de la petite vérole. Chez cet athlète, alors dans la force de l'âge, la maladie avait pris tout d'un coup une violence extrême. Il délirait sans repos.— (Delorme, Journal d'un sous-officier, 1870)
    • Cependant, la jeune acrobate continuait ses tours subtils et périlleux. Elle marchait sur les mains, la jupe retournée, les pieds pendants en avant de la tête, entre des épées tranchantes et de longues pointes aiguës. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Livre III, ch. ii, Mercure de France, Paris, 1896, p. 199)
    • Baldi m'avait, par horreur du "mort", appris le whist et à tricher.
      Jongleur, escamoteur, prestidigitateur, acrobate; les premiers temps que celui-vint chez nous, mon imagination sortait à peine du long jeûne à quoi l'avait soumise Heldenbruck; j'étais affamé de merveilles, crédule et de tendre curiosité.
      — (Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • C’était un « melon » qui naturellement, subissait toutes les phases du cabossage et de l’aplatissement. Son possesseur avait beau le retaper, l’épousseter, le placer à distance, une fatalité sournoise voulait que, tout à coup, tantôt l’un, tantôt l’autre des acrobates s’élançât à pieds joints sur lui. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • En piste, les acrobates !
  2. (Figuré) Illusionniste, imposteur, demi-savant suffisant, plein d'assurance ou de mépris pour les spécialistes confirmés.
    • Hume ou tout autre acrobate réussira mieux en se faisant passer pour sorcier, possesseur d'un don surnaturel, que de dire que par l'étude il est arrivé à faire illusion; on aime toujours [mieux] croire au merveilleux qu'au réel. — (Claude Bernard, Cahier de notes, 1860)
    • Jongleur de mots, acrobate d'idées. Il lançait à tour de bras des boules merveilleuses.— (Léon Daudet, L'Astre noir, 1893)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
acrobate acrobates
\Prononciation ?\

acrobate \Prononciation ?\, masculin (graphie ABCD)

  1. Acrobate.
  2. (Par extension) Équilibriste, funambule.

Références[modifier le wikicode]

Italien[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin acrobata
\a.ˈkrɔ.ba.ta\
acrobati
\a.ˈkrɔ.ba.ti\
Féminin acrobata
\a.ˈkrɔ.ba.ta\
acrobate
\a.ˈkrɔ.ba.te\

acrobate \a.ˈkrɔ.ba.te\ féminin

  1. Pluriel de acrobata.