artère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin arteria (« artère, trachée-artère ») ; du grec. Ce mot a d'abord été employé pour signifier la trachée-artère et ses ramifications ; puis il a été appliqué aux artères proprement dites ; il vient du verbe grec suspendre, et signifie ce qui est suspendu, dénomination qui convient assez à la trachée (comp. AORTE). [1]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
artère artères
\aʁ.tɛʁ\

artère \aʁ.tɛʁ\ féminin

  1. (Anatomie) Tube musculaire, élastique et contractile dans lequel le sang, projeté par les contractions du cœur, est porté dans tous les organes.
    • Haro sur l’huile de palme, accusée de contribuer à la déforestation et d’être nocive pour nos artères. (Huile indésirable, dans L’Usine nouvelle n° 3186, du 1er avril 2010)
    • Artère pulmonaire.
    • Il eut l’artère coupée.
    • Battement d’artère.
  2. (Figuré) Voies de communication et de circulation les plus fréquentées.
    • Les principales artères de la ville sont pavées de bois ou macadamisées ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • On comprenait alors pourquoi les commerces de chapeaux et de chaussures existent en aussi grand nombre dans cette artère grouillante et relativement courte. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Holonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]