assolement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. → voir assoler et -ment

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
assolement assolements
\a.sɔl.mɑ̃\

assolement \a.sɔl.mɑ̃\ masculin

  1. (Agriculture) Action d’assoler des cultures.
    • Les éleveurs, en particulier, sont tentés de revenir à un assolement binaire : blé/maïs. Cela inclut une part croissante de blé sur blé et de récolter en grain les surplus de maïs non ensilés. — (Chambre d'Agriculture de l'Orne; Quel assolement pour 2008 ?)
    • Tchitchikov ne s'était jamais senti d'aussi belle humeur : il croyait pour de bon posséder des terres en Chersonèse, parlait amélioration, assolement triennal, félicité de deux cœurs unis. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949)
    • En 1951, en l'absence d'une céréale mécanisable, nous avons adopté la rotation : engrais vert, arachide, arachide. Mais notre objectif était de réaliser un assolement quadriennal : engrais vert, arachide, céréale, arachide. — (Pierre Truteau, Un quart de siècle au service de l'Afrique tropicale, 1947-1971, page 109, L'Harmattan, 19)
    • Comme on le voit, ce groupement, […], est essentiellement constitué par des rudérales plus ou moins nitratophiles et surtout par des messicoles dont le développement est encore favorisé par la pratique en certains points de l’assolement biennal. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 37)
    • La grande et la moyenne ont des assolements semblables; ils sont triennaux dans les coteaux argilo-calcaires et les plaines argileuses, et biennaux dans les terres d'alluvion et les boulbènes légères. — (Enquête agricole : 18e circonscription : Tarn-et-Garonne. — Haute-Garonne. — Gers., Paris : Imprimerie nationale, 1872, p.306)
    • On combat l’ivraie annuelle par des assolements; elle ne repousse pas dans un champ mis en luzerne ou en trèfle; s'il est ensemencé en pois gris ou en vesces, elle se trouve étouffée; enfin, elle périt sous les binages […]. — (Ch. de Bussy, Dictionnaire usuel et pratique d'agriculture et d'horticulture, Paris : Humbert libraire-éditeur, 1863, page 390)

Notes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Angevin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
assolement assolements
\Prononciation ?\

assolement \Prononciation ?\

  1. Exploitation agricole adaptée à la nature du sol.

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, p. 191 à 562, p. 228 → [version en ligne]