bailleur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : bâilleur

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De bailler avec le suffixe -eur.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin bailleur
\ba.jœʁ\
bailleurs
\ba.jœʁ\
Féminin bailleuse
\ba.jøz\
bailleuses
\ba.jøz\

bailleur \Prononciation ?\

  1. Qui baille.
    • On se réjouit que Téléfilm et la SODEC, les grosses institutions bailleuses de fonds, ne tiennent plus le baromètre du succès de salles à tout prix, d’autant moins depuis que les oeuvres sont diffusées sur plusieurs plateformes. — (L’année glorieuse du cinéma québécois, Le Devoir.com, 3 janvier 2014)

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin bailleur
\ba.jœʁ\
bailleurs
\ba.jœʁ\
Féminin bailleresse
\ba.jə.ʁɛs\
bailleresses
\ba.jə.ʁɛs\

bailleur \ba.jœʁ\

  1. (Justice) Celui, celle qui baille à ferme ou à loyer ; par opposition à celui qui prend une ferme, ou une maison à loyer, et qu’on appelle preneur.
    • Lorsque le locataire se marie en cours de bail, le conjoint qui n'a pas signé le contrat peut quand même se prévaloir du bail. Il faudra donc que le renon donné par les locataires soit signé par les deux époux et si l'un ne le fait pas, le bailleur pourra considérer que le congé est nul. — (Pierre Jammar, Guide du propriétaire bailleur et de ses conseillers, EdiPro, 2e éd., 2016)
  2. (Désuet) Celui qui baille, fournisseur, donneur, livreur.
    • Bailleur de fonds

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]