blaze

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Blaže

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Nom 2) (1889) Diminutif de blason.
(Nom 3) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
blaze blazes
\blaz\

blaze \blaz\ féminin

  1. (Textile) Déchet, résidu du dévidage de la soie.
    • Ces déchets proviennent : […] 3° De la blaze, gros fil lâche formant le nid sur lequel le ver file son cocon. Généralement cette blaze reste fixée aux branches sur lesquelles les vers ont fait leurs cocons. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
blaze blazes
\blaz\

blaze \blaz\ masculin

  1. (Argot) Variante de blase (« nom »).
    • – Pour le moment, Saubert, c’est bien mieux, comme blaze. — (Léo Malet, Les rats de Montsouris, Robert Laffont, Paris, 1955)
    • Il blanchit sous le harnais, hein. Trente ans de fausse monnaie et pas un accroc. Un mec légendaire quoi. Les gens de sa partie l’appellent le Dabe et enlèvent leur chapeau rien qu’en entendant son blaze. Une épée, quoi ! — (Michel Audiard, Le cave se rebiffe, 1961)
    • Eddy Bellegueule : l’auteur a longtemps porté ce blaze épique et invraisemblable, typiquement picard. Tout récemment, il a changé son état-civil. Ce n’est pas rien. Il a dû prendre un avocat, et supporter la défiance de l’administration, qui n’aime pas les identités instables. Il s’appelle désormais Edouard Louis. — (« Qui est vraiment Eddy Bellegueule ? », Le Figaro, 12 mars 2014)
  2. (Argot) Casier judiciaire[1].

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
blaze blazes
\blaz\

blaze \blaz\ masculin

  1. (Argot) Nez.
    • Fischer demanda à chacun de se présenter. Il désigna René, qui se curait méthodiquement le nez. "Toi, au lieu de te ramoner le blaze, comment tu t'appelles ?" — (Antoine Bello, Mateo, 2013 ; collection Blanche, p. 52)

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • blaze sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté à black, à flagro en latin, de l’indo-européen commun *bʰel (« brûler, briller »).

Verbe [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
blaze
\bleɪz\
blazes
\bleɪz.ɪz\

blaze \bleɪz\

  1. Flamber.
  2. Faire feu.
  3. (Argot) Fumer de la marijuana.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (États-Unis) : écouter « blaze [bleɪz] »

Frison[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté à blasen de même sens, en allemand.

Verbe [modifier le wikicode]

blaze

  1. Souffler.

Tchèque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de blahý avec le suffixe .

Adverbe [modifier le wikicode]

blaze \Prononciation ?\ (comparatif : blažeji, superlatif : nejblažeji)

  1. Heureusement, de façon heureuse.

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]