bon sang mais c’est bien sûr

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir bon sang et mais c’est bien sûr. L’expression est reprise de la série télévisée Les Cinq Dernières Minutes. À la fin des épisodes, le commissaire Bourrel, joué par Raymond Souplex, s’exclamait toujours « Bon Dieu ! Mais c’est… Bien sûr ! » lorsqu’il venait de comprendre qui était le criminel qu’il recherchait et donnait la conclusion de l’enquête. Divers pastiches de cette émission dont ceux imaginés par Gotlib dans la Rubrique-à-brac reprirent l’exclamation d’origine en remplaçant « Bon Dieu ! » par « Bon sang ! ».

Locution interjective [modifier]

bon sang mais c’est bien sûr \bɔ̃ sɑ̃ mɛ s‿ɛ bjɛ̃ syʁ\

  1. (Familier) (Ironique) Expression utilisée pour souligner l’aspect absurde, ridicule ou inapproprié de quelque chose, tout en sous-entendant que cela aurait dû sauter aux yeux.
    • Bon sang mais c'est bien sûr ! Je cherchais un peu bêtement dans le champ restreint de la multiplication. Mais c'est qu'il y a d'autres opérations ! — (Stella Baruk, Si 7 : quelles mathématiques pour l'école ?, 2004, p.49)
    • A quoi cela peut-il bien tenir ? Bon sang, mais c'est bien sûr, vous venez de mettre les pieds dans un catalogue Ikéa. Tout le mobilier et la décoration viennent directement du magasin suédois. — (Petit Futé Saint-Étienne 2006, p.58)
    • Par qui, alors ? Bon sang, mais c'est bien sûr : par un agent du Secret Service, placé dans la voiture des gardes du corps du président, juste derrière la limousine présidentielle. — (François Carlier, Elm Street : Oswald a tué Kennedy ! , 2008, p.258)
    • Bon sang, mais c'est bien sûr ! s'exclama Rook qui se pencha pour essayer de regarder à travers les barreaux. Il ne s'agit pas de lagrille, Nikki, mais de ce qu'il y a en bas. — (Richard Castle, Coeur de glace, 2012)

Variantes[modifier]

Traductions[modifier]