brahmane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Brahmane, brâhmane

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1298) Le mot apparaît sous la forme éphémère de abraiaman(t), « prêtre hindou faisant partie de la première des castes » dans le Livre des Merveilles de Marco Polo. Le mot est alors directement emprunté au sanskrit ब्राह्मण, brā́hmaṇa (sens identique). (1307) Dans la traduction en français du livre de Marco Polo, il devient abramain.
Le mot est réintroduit en français par l’intermédiaire du portugais brahmane (le mot existe depuis 1333 sous la forme barahamate et brahmane depuis 1505).
En 1532, son emploi sous la forme brachmane par Rabelais, dans Pantagruel, est un latinisme.
Il subit une contraction en brame (1699), ou brahme (1845). Il connait aussi une variante avec le son \i\ bramine (1540) ou brahmine (1899).
Le mot sanscrit est donné comme issu de l’indo-européen commun *bhlagh-men (« prêtre ») qui donne flamen (« flamine ») en latin.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
brahmane brahmanes
\bʁa.man\

brahmane \bʁa.man\ masculin et féminin identiques

  1. (Hindouisme) Membre de la caste sacerdotale, la première des quatre grandes castes chez les Hindous, qui enseigne la doctrine des védas.
    • Mais si un vaisya ou un kchàtriya a des relations coupables avec une brahmane non gardée par son mari, que le roi fasse payer au vaisya cinq cents panas d’amende, et mille au kchàtrya. (Liv. VIII, st. 376.) — (Pierre-Louis-Charles Guillet-Desgrois, Étude sur le droit Hindou : du droit de punir, Berger-Levrault et Cie, Paris, 1878)
    • Dans l’Inde, est-ce qu’en sept générations, on ne faisait pas d’un soudra un brahmane, haussant ainsi expérimentalement le dernier des misérables au type humain le plus achevé ? — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893)
    • Le mois dernier, elles avaient demandé une puja et un bhog à Haridwar, et avant ça un festin pour les brahmanes, et voilà que ce mois-ci elles avaient voulu une chèvre. Dieu sait ce qu’elles demanderaient à la prochaine lune… — (Bulbul Sharma, Mangue amère, 2009, traduit de l’anglais (Inde) par Mélanie Basnel, 2010, page 61)
    • Celui de l’hindouisme est débrahmanisé ; car que signifie brahmanisme, au propre, sinon ce qui agrée à la caste des brahmanes ? or le yoga hindou est affaire de secte, non de caste. — (Paul Masson-Oursel, Philosophie du yoga, 1976)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

brahmane \bʁa.man\ féminin (pour le mâle, on dit : brahman)

Un taureau brahman au Brésil.
Tête de veau brahman.
  1. Race mixte (lait et travail) de grands zébus originaires d’Inde, aux cornes très courtes et à robe gris pâle.

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]