Aller au contenu

brusquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

brusquer \bʁys.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Traiter d’une manière brusque.
    • C’est un homme grossier, il brusque tout le monde.
  2. Précipiter les événements avant le temps voulu.
    • Il a brusqué son affaire, il l’a faite vite, sans préparation, sans ménagement.
    • Le capitaine, loin de renoncer à ses projets, avait au contraire résolu d’en brusquer l’exécution, …. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Il attendait l’occasion de lui louer quelque part un petit logement, lorsqu’un accident, sur lequel il n’osait compter, brusqua la réalisation de ses désirs. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1871)
  3. (En parlant d’une place de guerre) L'emporter d’emblée.
  4. (Chantier naval ancien) (Désuet) Chauffer un navire pour le caréner. [2]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]