bundel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

bundel

  1. Collection.

Synonymes[modifier le wikicode]

Indonésien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du néerlandais bundel (« liasse »)

Nom commun [modifier le wikicode]

bundel \Prononciation ?\

  1. Liasse.
    Kami mesti bekerja keras memilih dan membuka kembali bundel-bundel ikatan dalam kepungan ribuan rayap yang kelaparan mengisap kertas-kertas kuning tua itu.[1]
    • Nous avons dû travailler dur à choisir et réouvrir ces liasses assiégiées par des milliers de termites affamés absorbant ces vieux papiers jaunes.
    Exemple à vérifier. (Modifier)
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Références[modifier le wikicode]

  1. Rhoma Dwi Aria Yuliantri, Muhidin M Dahlan, Lekra tak membakar buku, merakesumba, Yogyakarta, septembre 2008, 584 pages ISBN 9789791847506, p. 7

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de binden, lier.

Nom commun [modifier le wikicode]

bundel

Nombre Singulier Pluriel
Nom bundel bundels
Diminutif bundeltje bundeltjes
  1. Gerbe, faisceau.
  2. Collection, liasse, ensemble.

Synonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

bundel \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de bundelen.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.


Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]