cabotin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Cabotin

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Origine incertaine.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin cabotin
\ka.bɔ.tɛ̃\
cabotins
\ka.bɔ.tɛ̃\
Féminin cabotine
\ka.bɔ.tin\
cabotines
\ka.bɔ.tin\

cabotin \ka.bɔ.tɛ̃\ masculin

  1. Relatif à Choisey, commune française située dans le département du Jura.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin cabotin
\ka.bɔ.tɛ̃\
cabotins
\ka.bɔ.tɛ̃\
Féminin cabotine
\ka.bɔ.tin\
cabotines
\ka.bɔ.tin\

cabotin \ka.bɔ.tɛ̃\ masculin

  1. (Théâtre), (Péjoratif) Comédien ambulant.
    • Il nous vint une troupe de cabotins.
  2. (Par extension) (Théâtre) Tout comédien sans talent.
    • Des cabotins, pour la plupart, cabotins, pantins, plaisantins.
      Il y avait une hiérarchie chez les artistes. Les chanteurs occupaient le haut de l’affiche, suivis par les comiques, venaient ensuite les danseuses, toujours ravissantes, puis enfin les prestidigitateurs et les dresseurs d’animaux.
      — (Eoin Colfer, W.A.R.P., tome 1 : L’Assassin malgré lui, traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-François Ménard, Gallimard Jeunesse, 2015, chap. 3)
  3. (Figuré) Celui qui affecte dans la vie privée des attitudes de théâtre.
    • Le cabotinage est roi, tellement roi que personne ne peut s’en passer. Les hommes les plus supérieurs sont obligés de devenir cabotins eux-mêmes pour faire triompher leurs meilleures idées. C’est par ce moyen qu’on sépare en deux un continent ; c’est par ce moyen qu’on devient député. — (Les Chroniques de Guy de Maupassant : Enthousiasme et cabotinage, dans Le Gaulois, 19 mai 1881)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cabotin cabotins
\ka.bɔ.tɛ̃\

cabotin \ka.bɔ.tɛ̃\ masculin

  1. (Ichtyologie) (Pêche) Un des noms vernaculaire de la vandoise.
  2. Marionnette.
    • «  Marionnettes royales… marionnettes ! » criait à pleins poumons cet homme. Il est venu de Castlebar, le chef-lieu du comté de Mayo, ce montreur de cabotins. — (Jules Verne, P’tit Bonhomme, ch. 1, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cabotin sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • Cette page utilise des renseignements venant du site habitants.fr.