calabaza

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Xe siècle)[1] D’origine pré-romaine[2] et apparenté au catalan carabassa, au portugais cabaça ; plus avant d’origine discutée :
  1. D’un radical *kar-, kal-[1] (« dur, cal ») et apparenté à galápago (« torture »), carapacho (« carapace »).
  2. D’un radical *kal-[1] (« abri » → voir cale, calanque et chalet) croisé avec cabas (« panier »).
  3. Moins probablement[1] de l’arabe قرعة, qarʿa (« gourde »), via la locution قَرْعَة يَابِسَة‎, qarʿa yābisa (« gourde sèche »)[3] peut-être croisé avec le latin cucurbita devenu *curbacea en latin vulgaire (→ voir courge).
  4. De l’arabe قربة, qirba (« outre »)[4].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
calabaza
\ka.laˈba.θa\
calabazas
\ka.laˈba.θas\

calabaza \ka.laˈba.θa\ ou \ka.laba.sa\ féminin

  1. (Botanique) Toute plante du genre Cucurbita de la famille des cucurbitacées : potiron, citrouille, courge, courgette, gourde etc.
  2. (Botanique) Le fruit de ces plantes.
  3. (Botanique) Fruits d'autres plantes de la famille des cucurbitacées dont (Lagenaria siceraria), utilisé comme un récipient pour contenir des liquides.
  4. (Figuré) (Familier) Personne maladroite et incapable.
  5. (Par analogie) Tête.

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • calabaza sur l’encyclopédie Wikipédia (en espagnol) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. a b c et d « calebasse », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. « calabaza », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition
  3. Cet article utilise des informations de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC BY-SA 3.0 : calabaza.
  4. Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage