camionneuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir camionneur

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
camionneuse camionneuses
\Prononciation ?\

camionneuse féminin

  1. Femme qui conduit un camion.
    • Les camionneurs étaient.... des camionneuses : des jeunes filles qui avaient subi un sévère examen médical. Plusieurs d'entre elles avaient suivi des cours complets de mécanique. Elles devaient être jeunes et fortes car conduire un camion et le charger de boîtes est un travail dur, […]. — (Le Recueil : Le Digeste Français, Québec, 1942, vol. 9, p. 366)
    • « Ç'aurait pu être moi », s'est dit la camionneuse Sylvie Leclair en voyant mercredi le pont de Minneapolis s'effondrer. […]. Camionneuse depuis cinq ans, elle n'a jamais eu aussi peur de rouler partout sur le continent depuis l'effondrement. — (Charles Messier, Effondrement: Sylvie Leclair y passait 5 fois par année, dans Le Journal de Montréal, 06/08/2007)
  2. (Parfois) (Péjoratif) Lesbienne à l’apparence physique et vestimentaire typée.
    • Ce cliché de la lesbienne moche et « mal baisée » appartient à un ensemble de stéréotypes qui compte aussi celui de la « camionneuse ». La camionneuse, c'est l'homosexuelle que l'on va qualifier rapidement de masculine: elle ne se maquille pas, porte des cols roulés et des jeans, […]. — (Julien Picquart, Pour en finir avec l'homophobie, Éditions Léo Scheer, 2005, p. 34)
    • J'écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. — (Virginie Despentes, King Kong théorie, Grasset, 2006, Livre de Poche, 2010, chap. 1)
    • L'obligation de féminité est particulièrement discriminante pour les lesbiennes ayant une allure masculine, les butchs, souvent méchamment appelées « camionneuses ». Elles ont vécu l'enfer dans les années 1950, ces années Dior très régressives qui consacrèrent l’ultraféminité. — (Christine Bard, Ce que soulève la jupe: Identités, transgressions, résistances, éd. Autrement, 2010, chap. 1)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]