hommasse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : hommassé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIVe siècle) De homme (contraire de femme), avec le suffixe péjoratif -asse.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hommasse hommasses
\ɔ.mas\

hommasse \ɔ.mas\ masculin et féminin identiques

  1. (Péjoratif) Qui ressemble, qui tient plus de l’homme que de la femme, par l'allure, les manières, en parlant d'une femme.
    • Ce n’est pas qu’elle ne fût par nature courtaude, hommasse et boulotte ; mais les camouflets l’avaient redressée comme ces arbres qui, nés dans une mauvaise position au bord d’un précipice, sont forcés de croître en arrière pour garder leur équilibre. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 183)
    • Autre chapitre, mon petit, regardez-moi cette femme hommasse, qui dirige ses pas pesants vers le restaurant. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Effroyable Fiancé, 1932)
    • Elle traînait une odeur de purin ; l’esprit un peu simple, la voix hommasse, tantôt joviale, tantôt éraillée, elle avait un maigre visage que déchirait parfois un rire haletant. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 154)
    • Reine ressemblait à sa mère […] bientôt elle irait se perdre dans le type hommasse et chevalin de la colonelle. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • Il essaya de se représenter une grande femme hommasse, mais trouva une résistance telle à cette image, qu’il lui fallut retourner à la blondeur sur fond rouge. — (Elsa Triolet, Luna-Park, 1959, page 67)
    • L’autre parut décontenancé. Il semblait aussi étrangement déçu ; il se voûtait un peu plus, se tassait dans son costume gris en regardant cette femme empâtée, hommasse, dont nul ne pouvait assurer qu’elle eût été cette jeune fille – du reste, assez ordinaire – dont le portrait jaunissait au salon. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 198)
    • T’es aussi bête que t’es moche, Hali, repartit sa compagne hommasse. — (George R. R. Martin, Le Trône de fer, 1996 - traduit par Jean Sola, 1998)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hommasse hommasses
\ɔ.mas\

hommasse \ɔ.mas\ féminin

  1. (Péjoratif) Femme dont la corpulence et les manières tiennent de celles de l’homme[1].
    • C’était une hommasse plus âgée que moi, contre qui je ne pus rien faire. — (Appolinaire Onana Ambassa, Les exilés de Miang-Bitola, L’Harmattan, 2010, p. 100)
    • C’était une hommasse balèze, qui travaillait à la mine. — (Radu Tuculescu, Mère-vieille racontait, Ginkgo, 2012, p. 169)
    • Elle tournait autour de Martine Lemay, la chef du service contentieux, une hommasse bâtie comme Mick Tyson qui occupait ses loisirs en pratiquant la lutte bretonne et l’haltérophilie. — (Greg Neryst, Vicieuse Vanessa, édition La Musardine, 103 pages)

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe hommasser
Indicatif Présent je m’hommasse
il/elle/on s’hommasse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je m’hommasse
qu’il/elle/on s’hommasse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
hommasse-toi

hommasse \ɔ.mas\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de hommasser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de hommasser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de hommasser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de hommasser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de hommasser.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jean Humbert (professeur à l'Académie de Genève), Nouveau glossaire genevois, volume 1, édition Julien, 1852, p. 256