carbonite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir carbone

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carbonite carbonites
\kaʁ.bɔ.nit\

carbonite \kaʁ.bɔ.nit\ masculin

  1. (Chimie) Nom des sels formés par une base et l’acide carboneux.
    • […], et à la suite des considérations nombreuses auxquelles cette comparaison l'entraîne, il croit pouvoir regarder l'oxide de carbone comme remplissant le rôle d'acide dans l'urée et dans l'oxamide, et non pas le rôle de base comme l'avait pensé M. Dumas. En adoptant cette idée fondamentale et changeant le nom de l'oxide de carbone contre celui d'acide carboneux, l'urée et l'oxamide deviennent des carbonites d'urile , et les sels d'urée, des sels doubles de la même base, analogues au chloroxycarbonite d'ammoniaque. — (« Extrait d'un mémoire sur la constitution des urines », lu à la Société de physique et d'Histoire naturelle de Genève, le 18 juin 1835, par M. A. Morin, dans le Journal de pharmacie et des sciences accessoires, tome 22, Paris : chez Louis Colas, 1836, p. 381)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carbonite carbonites
\kaʁ.bɔ.nit\

carbonite \kaʁ.bɔ.nit\ féminin

  1. (Chimie) (Industrie) (Vieilli) Sorte de carburant solide fait de charbon de bois aggloméré par du brai ou des huiles lourdes, résidus de la distillation des pétroles ou des charbons.
    • Nul ne conteste les avantages que présente la carbonite, que l'on prépare essentiellement comme suit :
      1° On agglomère 70 parties de charbon de bois pulvérisé avec 30 parties de goudron de bois.
      — (Ch. Berthelot, « Préparation et emploi d'agglomérés de carbone-carburant pour gazogènes », dans Chimie & industrie, vol. 46, 1941, p. 42)
    • Malgré la supériorité reconnue des agglomérés du type carbonite sur le charbon de bois, leur fabrication se heurte au manque de goudron de bois et de matériaux, et au prix de revient excessif des agglomérés de charbon de bois pur, […]. — (Le Génie civil, du 1er juillet 1943, Paris : Éditions du Génie Civil et de la Métallurgie, p. 147)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]