sel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : SEL, sèl, sel-, šel

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

sel invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-2 (alpha-3) selkoupe.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin sal (« sel, eau de mer, mer, esprit, finesse, plaisanterie piquante, élégance, délicatesse du goût »).
Le mot vient de l’indo-européen sol- d’où sont issus sāļš (letton), salt (anglais), salann (gaélique irlandais), sůl (tchèque), Salz (allemand), sól (polonais), halen (gallois), salt (gothique), sal (vieux prussien), salila (sanskrit), salapia (illyrien), etc.
Le mot, dans les langues issues de l’indo-européen, est souvent lié à celui de « mer » comme θάλασσα, thalassa en grec, Salacia la déesse de la mer chez les Romains, sea en anglais, etc.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sel sels
\sɛl\
Cristaux de sel

sel \sɛl\ masculin

  1. Nom courant du chlorure de sodium, substance sèche, friable, soluble dans l’eau, que l’on extrait de la mer, de sources salées, de mines, et dont on se sert surtout pour assaisonner les aliments.
    • […] deux ouvriers recouvrent les poissons d’une pelletée de sel avant de les précipiter dans une fosse de conservation. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pages 30-31)
    • Comme les greniers à sel ne distribuaient pas moins d'un quart de minot, il existait des boutiques, appelées « regrats », où le sel se vendait au détail. — (Bernard Briais, Contrebandiers du sel : La vie du faux saunier au temps de la gabelle, Paris : Éditions Aubier Montaigne, 1984, page 18)
    • Le problème de l’excès de sel se pose dans de nombreux périmètres irrigués des régions sèches. Leur amélioration peut se faire par des apports de gypse ou de phosphogypse. — (Mémento de l'agronome, Ministère des affaires étrangères (France), CIRAD & GRET (Éditions Quae), 2002, page 635)
    • Manger une chose à la croque au sel, la manger sans autre assaisonnement que le sel.
    • Viande au gros sel, viande bouillie que l’on sert avec accompagnement de gros sel.
    • Beurre, fromage demi-sel, beurre, fromage légèrement salé.
  2. (Chimie) Molécule de charge électrique nulle composée au moins d’un anion et d’un cation et qui est le résultat d’une réaction chimique de neutralisation entre un acide et une base.
    • Les 4 atomes d’eau commencent à s’en dégager à 80° ; à 100°, le sel est parfaitement sec. Sous l’influence de la chaleur, il se comporte comme le sel de chaux. — (G.-J. Mulder, Sur l’acide nitrobenzoïque, dans la Revue scientifique et industrielle, 1840, volume 2, page 34)
    • La solution d’ammoniaque est utilisée dans l’industrie pour le dégraissage, la fabrication des sels ammoniacaux. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Cette phytohormone de synthèse présentée sous forme de sels de sodium et de potassium, est surtout utilisée en cultures de céréales pour détruire le gaillet-gratteron et le mouron. — (Index phytosanitaire de l’ACTA, 1961, page 113)
    • La morphine-base, insoluble dans l’eau froide, est ainsi transformée en son sel, le morphinate de calcium, parfaitement soluble. — (Olivier Guéniat & Pierre Esseiva, Le profilage de l’héroïne et de la cocaïne, 2005, page 56)
  3. (Par extension) (Pharmacie) (Au pluriel) Sel volatil que l’on respire pour ranimer ses esprits.
    • Elle était près de s’évanouir, on lui fit respirer des sels.
    • — A ces mots, comme le corbeau de la fable, ma cousine Telcide ne se sentira plus de joie, elle ouvrira un large bec et tombera faible... Vous lui présenterez des sels, dont vous n’aurez pas oublié de vous munir... Vous la ferez revenir à elle et à vous... — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, 1922, collection Le Livre de Poche, page 260)
    • Anne paraissait jolie malgré tout, mais Charlotte, nerveuse et agitée et ne se soutenant qu’à force de sel volatil, ne perdit pas une minute conscience de sa laideur et de son air étrange. — (Julien Green, Charlotte Brontë, dans Suite anglaise, 1927, Le Livre de Poche, page 101)
  4. (Figuré) (Par analogie) Ce qu’il y a de fin, de vif, de piquant.
    • Dans un cas comme dans l’autre, la boisson s’avérait souvent fade et trop sucrée, sans corps ni reliefs, le buveur étant privé de ce qui fait le sel de l’expérience cocktail : le mélange de goûts et de textures complexes, et le spectacle du barman qui les mixe devant lui. — (Léo Bourdin, Sans alcool, le nouveau code bar, Le Monde. Mis en ligne le 2 mai 2020)
    • Il n’y a pas un grain de sel dans son ouvrage, dans ses discours, dans sa conversation.
    • Je ne sens pas, je ne goûte pas le sel de cette plaisanterie.
    • Ses écrits sont assaisonnés du sel le plus piquant.
  5. (Cryptographie) Octets ajoutés au hasard à un message avant son cryptage, afin d'augmenter la difficulté de retrouver ce dernier par piratage.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus sel figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : magie, marais salant, pain, quenelle, urine.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]



Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • sel sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Indonésien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

sel \Prononciation ?\

  1. (Biologie cellulaire) Cellule.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Justice) Cellule, cachot qui renferme un ou plusieurs prisonniers.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Racine inventée arbitrairement.

Nom commun [modifier le wikicode]

sel \sɛl\ ou \sel\ (Indénombrable)

  1. Brouillard.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « sel [sɛl] »

Références[modifier le wikicode]

  • l'encyclopédie linguistique en kotava Kotapedia.


Tchèque[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Masculin Féminin Neutre
animé inanimé
Singulier sel sel sela selo
Pluriel seli sely sely sela

sel \Prononciation ?\

  1. Participe passé de sít.

Anagrammes[modifier le wikicode]