friable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
friable friables
\fʁi.jabl\

friable \fʁi.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut aisément être réduit en poudre.
    • Le marbre des guéridons portait aux angles des cassures où il apparaissait plus blanc, d’un grain serré, friable. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le sel est friable.
    • Les pierres calcinées sont friables.
  2. (Figuré) Qui paraît cassant ou fragile.
    • L’attitude qu’avait prise la jeune femme l’y aida. Elle avait infléchi vers lui ses épaules nues et friables, son cou fragile, innocent, désarmé. — (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 188)
  3. (Médecine) Tissu qui a perdu sa cohésion et s’écrase facilement.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »).

Adjectif [modifier]

friable \ˈfɹaɪəbl̩\

  1. Friable, cassant.
    • Spiders had woven their vague trapezes between the friable heads of dead peonies in enormous glass jars streaked with tide marks where the water had evaporated long ago. — (Angela Carter, The Passion of New Eve, 1977)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

  • Cet article est adapté ou copié (en partie ou en totalité) de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC-BY-SA-3.0 : friable, mais a pu être modifié depuis.