friable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
friable friables
\fʁi.jabl\

friable \fʁi.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut aisément être réduit en poudre.
    • Le marbre des guéridons portait aux angles des cassures où il apparaissait plus blanc, d’un grain serré, friable. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le sel est friable.
    • Les pierres calcinées sont friables.
  2. (Figuré) Qui paraît cassant ou fragile.
    • L’attitude qu’avait prise la jeune femme l’y aida. Elle avait infléchi vers lui ses épaules nues et friables, son cou fragile, innocent, désarmé. (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 188)
  3. (Médecine) Tissu qui a perdu sa cohésion et s’écrase facilement.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »).

Adjectif [modifier]

friable \ˈfɹaɪəbl̩\

  1. Friable, cassant.
    • Spiders had woven their vague trapezes between the friable heads of dead peonies in enormous glass jars streaked with tide marks where the water had evaporated long ago. (Angela Carter, The Passion of New Eve, 1977)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

  • Cet article est adapté ou copié (en partie ou en totalité) de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC-BY-SA-3.0 : friable, mais a pu être modifié depuis.