carnation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVe siècle) Réfection savante, sur la base du latin carnatio (« prise de poids »), de [1] l’italien carnagione (« teint, aspect, couleur de la peau »), dérivé de carne (« chair »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
carnation carnations
\kaʁ.na.sjɔ̃\
Carnation dans l’héraldique.

carnation \kaʁ.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Teint d’une personne.
    • Mais la captivante rondeur des formes, […], la transparence d’une carnation délicate, […], imprimaient à cette beauté vigoureuse la suavité féminine, la modestie enchanteresse que nous demandons à ces anges de paix et d’amour. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Mes yeux blonds, ma chevelure ardente, la carnation fragile de mes joues… est-ce que tout cela passerait inaperçu. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 50)
  2. (Peinture) Représentation, rendu du coloris de la chair.
    • Les carnations de ce tableau sont fort belles.
  3. (Héraldique) Couleur de la chair (d’un Européen).

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du français carnation, lui-même issu de l’italien carnagione (voir ci-dessus).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
carnation
\kɑɹ.ˈneɪ.ʃən\
ou \kɑː.ˈneɪ.ʃən\
carnations
\kɑɹ.ˈneɪ.ʃənz\
ou \kɑː.ˈneɪ.ʃənz\
Dianthus.jpg

carnation \kɑɹ.ˈneɪ.ʃən\ (États-Unis), \kɑː.ˈneɪ.ʃən\ (Royaume-Uni)

  1. Œillet.
  2. Rose, couleur d’œillet. Note : Ce n’est pas la couleur de la chair.
  3. (Archaïsme) Carnation.

Adjectif[modifier]

carnation \kɑɹ.ˈneɪ.ʃən\ (États-Unis) ou \kɑː.ˈneɪ.ʃən\ (Royaume-Uni)

  1. Couleur œillet. Note : Ce n’est pas la couleur de la chair.

Prononciation[modifier]