castillan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Castillan

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’espagnol castellano, du latin castellanus.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin castillan
\kas.ti.jɑ̃\
castillans
\kas.ti.jɑ̃\
Féminin castillane
\kas.ti.jan\
castillanes
\kas.ti.jan\

castillan \kas.ti.jɑ̃\

  1. Relatif à la Castille.
  2. Relatif au castillan.

Traductions[modifier]

Nom commun 1 [modifier]

castillan \kas.ti.jɑ̃\ masculin

  1. (Linguistique) Espagnol, langue officielle de l’Espagne et de nombreux pays d’Amérique.
    • Je puis en dire autant d’El-Haj Ahmed Ben-Chekron qui me sert d’interprète dans mes autres visites et qui, lui, ayant vécu en Espagne, s’exprime correctement en castillan. — (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, p. 96)
  2. (Linguistique) Dialecte roman parlé au Moyen Âge dans le royaume de Castille et dont est issu l’espagnol actuel.
  3. (Linguistique) Variétés de l’espagnol parlées en Castille, particulièrement en Vieille-Castille.
Note[modifier]
En Argentine, au Chili, en Espagne, au Paraguay, et en Uruguay, la langue est souvent désignée comme castellano (« castillan ») ; ailleurs, notamment dans le reste de l’Amérique latine, le terme español est le plus fréquent pour désigner la langue en général. Dans les pays francophones, l’usage majoritaire est espagnol pour désigner la langue en général, mais castillan reste souvent employé lorsqu’il s’agit de l’envisager comme une des langues parlées en Espagne ou dans la péninsule Ibérique.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
castillan castillans
\kas.ti.jɑ̃\

castillan \kas.ti.jɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) Ancienne monnaie d’or espagnole.
  2. (Métrologie) (Désuet)
    • CASTELLANO, en français castillan. Poids pour peser l’or, en usage en Espagne, au Pérou, au Chili et dans les autres parties de l’Amérique qui ont appartenu ou qui appartiennent encore à l’Espagne. Le castellano, 50e partie du marc espagnol, se divise en 8 tomines = 96 granos = 71 grains anglais, = 4.6 grammes.
      M. Altés assure qu’une ordonnance royale du 31 août 1731 a interdit, en Espagne, la division du marc en 50 castellanos de 96 grains. Cependant, nous pouvons garantir que l’usage de ce poids particulier pour l’or, s’est conservé dans l’Amérique du Sud : nous avons eu occasion de recevoir du Chili et du Pérou, et notamment en 1838, plusieurs envois de ce métal, dont le poids se trouve indiqué sur les factures en castellanos, tomines et granos. Voyez Marc.
      — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)

Holonymes[modifier]

Méronymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]