châtellenie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
châtellenie châtellenies
\ʃa.tɛ.lə.ni\

châtellenie \ʃa.tɛ.lə.ni\ féminin

  1. (Histoire) Seigneurie et juridiction du seigneur châtelain.
    • En 1555, Anne de Pisseleu, duchesse d’Étampes, comparut à la rédaction de la coutume de Sens pour sa châtellenie de Bransles. — (E. H. Félix Pascal, Histoire topographique, politique, physique et statistique du département de Seine-et-Marne, t. 2, Crété à Corbeil & Thomas à Melun, 1836, p. 532)
    • Non seulement Béranger sut leur résister, mais il se lança dans une fulgurante contre-attaque durant laquelle ses boutefeux incendièrent deux châtellenies du banneret de Roumégoux et un fief se trouvant dans la juridiction de l'évêque de Rodez. — (Michel Folco, Dieu et nous seuls pouvons, Le Seuil, 2014)
  2. (Par extension) Étendue de pays placée sous la juridiction d’un châtelain.
    • Nous en avons un exemple dans le règlement de la verrerie qui appartenait, avant la Révolution, à la châtellenie d’Apremont […] — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]