chenaillère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français régional de Picardie ; lui-même issu du latin cœnaculum.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chenaillère chenaillères
\ʃə.na.jɛʁ\

chenaillère \ʃə.na.jɛʁ\ féminin

  1. (Picardie) Sorte de plancher de perches de bois posées sur les poutres d'un fenil ou d'une grange, afin d'y poser le foin ou la paille.
    • Les deux avaient un plancher, celui du grenier, et non une chenaillère (du lat cœnaculum), laquelle est un plafond composé de simples perches posées sur quelques poutres, le tout surmonté d'un toit, […]. — (Mémoires de la Société des antiquaires de Picardie, Imprimerie Lemer aîné, 1914, vol.37 (4-7), page 63)
    • Nous avons entendu blâmer avec raison, selon nous , l'usage des chenaillères établies au dessus des écuries , étables et bergeries. La poussière, les brins de paille de fourrages qui tombent, gâtent la laine des moutons, entretiennent la gale, […]. — (Spineux, Manuel d'agriculture pratique à l'usage des fermes de trente hectares, Amiens : Duval & Hernand, 1841, page 173)

Traductions[modifier le wikicode]

Picard[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

chenaillère \Prononciation ?\ féminin

  1. Sorte de plancher de perches de bois posées sur les poutres d'un fenil ou d'une grange, afin d'y poser le foin ou la paille.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I