cognac

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Cognac

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Eau-de-vie de Cognac, c’est-à-dire de la ville de Cognac.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cognac cognacs
\kɔ.ɲak\
Un verre de cognac.

cognac \kɔ.ɲak\ masculin

  1. Eau-de-vie réputée qui a son centre de production dans la région de Cognac, en France.
    • Alors il chercha l'oubli tour à tour dans le cidre normand, le poiré manceau, l’hydromel gaulois, le cognac français, le genièvre hollandais, le gin anglais, le wiskey écossais, le kirsch germain. — (Charles Deulin, Cambrinus, III)
    • Oui… reprit Jacques, un duel… au cognac… Tu prétends qu’il y a autant de danger à se mettre devant une bouteille d’eau-de-vie que devant la gueule d’un pistolet… Prenons chacun une bouteille pleine, l’on verra qui de nous deux reculera. — (Eugène Sue, Le Juif errant, Seizième partie, Chapitre VI, Le combat singulier.)
    • COGNAC. Très funeste. – Excellent dans plusieurs maladies. – Un bon verre de cognac ne fait jamais de mal. Pris à jeun, tue le ver de l’estomac. — (Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues, lettre C)
    • Elle allait avec des officiers au restaurant, et ce n’était pas pour y boire du porto ou quelque chose de plus doux. Elle tâchait d’attraper du cognac, pour que ça la brûlât, pour que ça lui ôtât l’esprit. — (Anton Tchekhov, Vieillesse in Salle 6)
    • Tout en parlant ainsi, il a versé deux petits verres de cognac du service à liqueurs laissé au premier acte. — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier)
    • Et monsieur Quesnay sortait de la poche de sa robe de chambre à carreaux verts une bouteille de vieux cognac, et un verre : « Faudra pas le dire à Germaine ! », qu'il me recommandait... Et je buvais la goutte !... Ah ! le bon cognac !... Ah ! le bon homme !... — (Octave Mirbeau, Mon jardinier in La Vache tachetée)
    • Ils aiment bien vivre après avoir bien travaillé ; un verre de vin ou de cognac ne leur fait pas peur, et ils se paient assez souvent le café, le pousse-café et le reste. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 135, Fischbacher, 1896)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunt au français.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cognac
\kɔ.ɲæk\
cognacs
\kɔ.ɲæks\

cognac \kɔ.ɲæk\

  1. cognac.
  2. (Par extension) Un verre de cognac.

Voir aussi[modifier]

Danois[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunt au français.

Nom commun [modifier]

cognac commun

  1. cognac.

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunt au français.

Nom commun [modifier]

Invariable
cognac
\koɲ.ˈɲak\
ou \ˈkɔɲ.ɲak\

cognac \koɲ.ˈɲak\ o \ˈkɔɲ.ɲak\ masculin

  1. cognac.

Variantes[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • cognac sur Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunt au français.

Nom commun [modifier]

Nombre Singulier Pluriel
Nom cognac cognacs
Diminutif cognacje cognacjes

cognac \Prononciation ?\ masculin

  1. Cognac.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]