coloration

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de colorer avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coloration colorations
\kɔ.lɔ.ʁa.sjɔ̃\

coloration \kɔ.lɔ.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. État de ce qui est coloré.
    • Quelques blancheurs commencent à nuancer l’horizon vers l’est. Les nuages du zénith en reçoivent une première coloration. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le perchlorure de fer ajouté à une solution d’antipyrine donne une coloration rouge. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • La soie Glanzstoff ou la soie de Givet sthénosée, n’est plus colorée qu’en jaune pâle. Le permanganate de potasse donne une coloration légère de bistre manganèse , s’accentuant peu à peu. — (Le Moniteur scientifique du docteur Quesneville, vol. 74-75, 1911, p. 638)
    • J’ai d’abord fait réagir le réactif à la vanilline et au pipéronal sur une série d’huiles, et j’ai observé les colorations directement après mélange et également au bout d’un certain temps. — (Revue internationale des falsifications, vol. 13-14, 1900, p. 204)
  2. (Figuré) Influence, modification.
    • L’amygdale […] que la neurologie clinique a depuis longtemps identifiée comme étant l’une des clés de voûte de notre faculté à attribuer une coloration émotionnelle à nos pensées et à nos percepts les plus divers. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 38)

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]