dégradation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : degradation

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin degradatio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
dégradation dégradations
\de.ɡʁa.da.sjɔ̃\

dégradation \de.ɡʁa.da.sjɔ̃\ féminin

  1. Destitution, privation infamante du grade, de la dignité que l’on a.
  2. (Figuré) Avilissement.
    • La dégradation des âmes est une suite de la servitude.
  3. Dégât, détérioration plus ou moins considérable qu’on fait dans une propriété publique ou privée, dans une maison, etc.
    • Il fit faire un procès-verbal des dégradations qui avaient été commises dans son domaine. - Le locataire de cet appartement y a fait beaucoup de dégradations. - La dégradation des monuments publics est punie par la loi.
  4. Dépérissement où est une chose, dommage qu’elle a éprouvé par l’effet de la vétusté ou d'un accident.
    • Parmi les facteurs locaux, nous citerons d'abord la dégradation des pâturages causée par les abus de la transhumance, d'immenses troupeaux ayant été amenés des pays du Sud por y trouver, pendant l'été, leur pâture. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (Arts) Affaiblissement graduel de la lumière, des ombres, des couleurs dans un dégradé.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]