privé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : prive

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin privus (« isolé », « spécial », « particulier », « individuel », « propre à chacun », « chaque », « chacun »).
Participe passé du verbe priver (→ voir privé de), issu du verbe privare (« isoler », « séparer », « délivrer », « affranchir »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin privé
/pʁi.ve/
privés
/pʁi.ve/
Féminin privée
/pʁi.ve/
privées
/pʁi.ve/

privé masculin

  1. Particulier, sans caractère public.
    • Vivre en homme privé.
    • Une personne publique est obligée à plus de circonspection qu’une personne privée.
  2. Qui est relatif à un simple particulier ; opposé à public, en parlant d'une chose.
    • Il trouva des papiers d’un caractère absolument privé, et, entre autres, d’ardentes lettres d’amour tracées d’une grande écriture féminine. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.90, éd. 1921)
    • J'ai rencontré, parmi mes camarades de réserve, de hauts fonctionnaires, des chefs de grandes entreprises privées. (Marc Bloch, L'étrange défaite, chap. 3 : La déposition d'un vaincu, 1940)
    • Il préfère les douceurs de la vie privée aux tracas de la vie publique.
    • Il faut sacrifier l’intérêt privé à l’intérêt public.
  3. Qui concerne la vie privée.
    • Un problème d’incontinence peut ne pas être reconnu étant donné la répugnance de la personne à parler de quelque chose d'aussi privé et d'aussi intime que la fonction urinaire. (Patricia Gauntlett Beare & Mickey Stanley, Soins infirmiers en gériatrie: Vieillissement normal et pathologique, traduit par Françoise Hallet, De Boeck, 2005, p.224)
  4. (Plus rare) Qualifie une autorité particulière, personnelle. — Note : Se dit par opposition à autorité publique ou à autorité légitime.
    • Il a mis cet homme en prison de son autorité privée.
    • Ce jeune homme a fait telle action de son autorité privée, sans l’aveu de son père.
    • Prison privée ou, dans le style des anciennes ordonnances,
    • Chartre privée, se dit par opposition à prison publique.
    • Il est défendu par les lois d’avoir des prisons privées.
    • Tenir quelqu’un en chartre privée.
  5. Réservé à certains particuliers ; qui n’est pas public.
    • Voie privée.
    • Une réunion privée.
  6. (Vieilli) (Chasse) Qui est apprivoisé ; en ce sens il est opposé à farouche, sauvage, etc.
    • On se sert d’un canard privé pour attirer les canards sauvages.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
privé privés
/pʁi.ve/

privé /pʁi.ve/ masculin

  1. Détective privé.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe priver
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
privé

privé /pʁi.ve/

  1. Participe passé masculin singulier de priver.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunt au français.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

privé /pɾi.ve/

  1. privé, particulier
    • privé eigendom
      propriété privée

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]