coriace

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin coriaceus (« [dur/souple comme] du cuir »), de corium (« peau, cuir »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coriace coriaces
\kɔ.ʁjas\

coriace \kɔ.ʁjas\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est dur comme du cuir, et difficile à mâcher, en parlant d'un aliment.
    • Auparavant, il s’agissait du spécialiste de la viande de bouc, souvent salée et généralement coriace quand elle n'était pas exagérément odoriférante.— (Jean-Marie Bourre, De l’animal à l’assiette, 1993)
    • On considère souvent à tort ce champignon comme une clavaire ; il est de ce fait souvent consommé. Sa chair coriace est pourtant sans saveur et indigeste, mais elle ne provoque que rarement des malaises.— (Edmund Gardweidner, Les champignons, 2017, page 188)
  2. Se dit d'un feuillage raide, ayant la consistance du cuir, en parlant des plantes.
    • La noirceur de la tourbe et des basaltes est coupée par des taches d'un gazon vert et abondant qui, bien que coriace, sert cependant de nourriture à près de 200.000 moutons sauvages, venus on ne sait d’où. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Figuré) Qui ne se laisse pas vaincre facilement.
    • Certes l’adversaire était plus coriace, mais on attendait un sursaut d’orgueil à la maison, avec en point de mire une place sur le podium.— (Volley à Roubia : les filles n’y arrivent plus, L’Indépendant, 25 mars 2019)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]