coureur de jupons

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De courir le jupon, les femmes étant symbolisées par les jupons du fait qu'elles en portaient régulièrement dans le temps.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coureur de jupons coureurs de jupons
\ku.ʁœʁ də ʒy.pɔ̃\

coureur de jupons \ku.ʁœʁ də ʒy.pɔ̃\ masculin (dans le cas d’une femme, on rencontre coureuse de jupons)

  1. (Par métonymie) Personne qui aime à séduire de nombreuses femmes.
    • Je m’excuse, vous n’étiez pas censé voir ce que vous avez vu. Je suis un horrible coureur de jupons, dit-il comme pour se faire pardonner, chez moi c’est pathologique. — (Christophe Bonnet, Les Condamnés, Société des Écrivains, 2001, p. 184)
    • Je lisais l’article,avec une indignation croissante. Faith Smith d’AM-UK ! divorce de son mari Peter. La jolie miss météo a avoué à des amis qu’elle en « avait assez » de ses manies de coureur de jupons. — (Isabel Wolff, Avis de grand frais, Jean-Claude Lattès, 2002)
    • Le coureur de jupons ne sait plus se tenir :
      En sa ligne de mire, une femme, messires !
      Courant comme un heureux vers sa douce conquête
      On le soupçonne d’être un as de la quéquette !
      Un mythe qui pourrait bien vite s’écrouler […].
      — (Cassiopée M.D., Profilage (Portraits professionnels) : Sociologie du monde du travail, Mon Petit Éditeur, 2013, p. 26)
    • Pauvre Bill. En plus de la gêne occasionnée par la découverte que sa femme était une coureuse de jupons, il lui fallait limiter les dégâts sur sa propre carrière politique en campant sur une position ferme concernant les valeurs familiales. — (Richelle Mead, Succubus Nights, vol. 2,Succubus, traduit par Benoît Domis, Paris : Bragelonne/Milady, 2009, 2011, chap. 22)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]