Aller au contenu

crantage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De cranter avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crantage crantages
\kʁɑ̃.taʒ\

crantage \kʁɑ̃.taʒ\ masculin

  1. Action de faire des crans.
    • utilisation du fer à friser classique, du crêpage, du crantage et du lissage, bases indispensables à la réalisation de tous types de chignons classiques ou contemporains — (site vivastreet.be, Histoire de la Coiffure au Travers des Temps [lire en ligne])
  2. Fait de posséder des crans.
    • Une béquille, prenant appui sur un crantage de la crémaillère, empêche tout recul de la poupée pendant les opérations d’usinage. — (La technique moderne, éditeur H. Dunod et E. Pinat, 1962)
    • Tournant la molette du régulateur de vitesse, il opta pour une allure de croisière de 105 km/heure. Des crantages légers, répartis tous les 5 km/heure, facilitaient la manipulation du dispositif ; cette voiture était décidément parfaite. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, page 244)
  3. (Astronautique) (Essais) Dans les essais en vibration, atténuation d’une excitation au voisinage d’une fréquence donnée.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]