voisinage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1240) De l’ancien français voisinage, venant du latin vicinalis.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voisinage voisinages
\vwa.zi.naʒ\

voisinage \vwa.zi.naʒ\ masculin

  1. Proximité d’un lieu à l’égard d’un autre.
  2. (Par extension) Lieu situé à proximité d'un autre.
    • Mais il refusa une seconde fois, préférant suivre ses compagnons partout où ils iraient que de rester seul par une pareille nuit et dans un semblable voisinage. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Aucune route frayée ne sillonnait le voisinage, et, pour atteindre notre heureuse retraite, il fallait repousser le feuillage de milliers d'arbres forestiers […]. — (Edgar Poe, Éléonora, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
  3. Espace, lieu ou région qui se trouve à faible distance du point considéré, qu'il soit ou non habité.
    • Les Gamo sont numériquement majoritaires mais on les voit rarement; isolés dans leurs voisinages éloignés, à cinq ou six cents mètres au-dessus de la vallée, ils descendent rarement au marché central. — (Jacques Bureau, Les Gamo D'Éthiopie : Étude du système politique, Paris : Société d'éthnographie, 1981, p. 6)
  4. (Par extension) Proximité d'un événement.
    • Le pays de Vaud , de tout temps français par ses habitudes, ses mœurs, son caractère, son commerce, ses besoins, son langage, conspirait, à la faveur du voisinage de la révolution, pour s'affranchir de l’oligarchie bernoise. — (« Mémoires de Napoléon, chap. 2 : Politique du Directoire », dans les Mémoires pour servir à l'histoire de France sous Napoléon, écrits à Sainte-Hélène par les généraux qui ont partagé sa captivité, vol. 6, écrit par le général comte de Monthelon, Paris : chez Firmin Didot père et fils & Bossange frères , Berlin : chez G. Beimer, 1825, p. 48)
  5. Ensemble des personnes voisines.
    • […], les Magistrats d’un même voisinage ont, en général, l’habitude de se réunir régulièrement dans la ville la plus proche, soit tous les quinze jours, soit même chaque jour de marché ; […]. — (Anonyme, Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Cette « ville à la carte », moins déterminée par la proximité spatiale que par les préférences et les capacités de déplacement des individus, s’affranchirait des relations de voisinage au profit de relations sociales électives et déterritorialisées ([…]), diminuant le poids traditionnel du quartier, […]. — (« Pratiques citadines : entre îlot et réseau », chap. 5 de Quand la ville se ferme: quartiers résidentiels sécurisées, ouvrage collectif sous la direction de Guénola Capron, Éditions Bréal, 2006, p. 114)
  6. (En particulier) Ensemble des rapports existant entre les personnes habitant à proximité les unes des autres ; comportement des voisins.
    • Mais vous savez mieux que moi comme il convient d'agir... seulement ne craignez pas qu'il y ait aucune communication ce soir entre ce M. de la Morinière et Lopès; et si demain, au jour, le gentilhomme se plaignait du voisinage, on s'excuserait sur la nécessité et on le conduirait ailleurs. — (Élie Berthet, « Le Gentilhomme verrier », dans L'Écho des feuilletons: recueil de nouvelles, légendes, anecdotes, épisodes, etc., 27e année, Paris : chez les éditeurs, 1866)
    • Un conflit de voisinage de longue date a dégénéré ce vendredi 20 mars à Bouglon dans le Lot-et-Garonne. Trois personnes ont été tuées par balle. — (Maeliss Innocenti, « Lot-et-Garonne : un conflit de voisinage dégénère, trois morts », le 21/03/2020, sur le site de la chaîne de radio RTL (www.rtl.fr))
  7. (Par ellipse) (Police) Enquête auprès du voisinage.
    • Dans l’attente d’une réquisition du procureur leur permettant de perquisitionner, il pense avoir correctement dispatché les membres de son groupe : son adjoint ici même pour le voisinage, deux flics en route vers les rédactions où travaille Hugues Vallès et le dernier consigné à la PJ, avec mission d’identifier puis de contacter l’opérateur téléphonique et le fournisseur d’accès Internet du suspect.— (Martial Caroff, ’’Layla’’, Paris, Archipel, 2012)
  8. (Médecine) Proximité d’une partie du corps.
    • Mais , dans certains cas , il est bien difficile de distinguer une poche hydatique d'une tumeur formée par la distension de la vésicule biliaire , d'une masse encéphaloïde , et surtout d'un kyste développé dans le voisinage du foie , dans l’épiploon gastro-hépatique par exemple. — (Dictionnaire des dictionnaires de médecine français et étrangers, sous la direction du docteur Fabre, Paris : au bureau de la Gazette des Hôpitaux, 1840, vol. 4, p. 246)
  9. (Sciences) Proximité d’un repère.
  10. (Topologie) Voisinage d'un point x dans un espace topologique : partie contenant un ouvert auquel appartient ce point x.
    • On peut également définir un voisinage de x0 de la manière suivante : le sous-ensemble ν de R est un voisinage du réel x0 si ν contient un intervalle ouvert contenant X0. — (Stéphane Balac & ‎Frédéric Sturm, Algèbre et analyse: cours de mathématiques de première année avec exercices, Presses polytechniques & universitaires romandes, 2003, note 18, p. 110)
    • Par convention, l'ensemble vide est un ouvert de C. Son complémentaire dans C est donc un fermé de C, autrement dit C est un fermé de C. Nous avons vu que C est voisinage de chacun de ses points ; c'est donc un ouvert de C. — (Stéphane Balac & ‎Laurent Chupin, Analyse et algèbre: cours de mathématiques de deuxième année avec exercices, Presses polytechniques & universitaires romandes, 2008, p. 165)
  11. (Littérature) (Au pluriel) Choses qui sont rapprochées, rassemblées.

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]