débardage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De débarder.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
débardage débardages
\de.baʁ.daʒ\
Débardage l’hiver. (sens n°1)

débardage \de.baʁ.daʒ\ masculin

  1. (Exploitation forestière) Transport de bois ou de pierre depuis le lieu d’obtention, forêt ou carrière, jusqu’au lieu de chargement.
    • Les percherons restent supérieurs au tracteur pour le débardage dans certains terrains !
    • Dans ce mode de débardage, le bois transporté du parterre de coupe au bord de la route ne touche pas le sol. — (Étude: FAO: forêts - Planification des routes forestières et des systèmes d’exploitation, 1977)
  2. (En particulier) Transport par portage, sur un porteur.
    • Les grumes doivent être soigneusement ébranchées (voire éfourchées) — nœuds parfaitement arasés — sur le lieu d’abattage et tronçonnées à une longueur adaptée, notamment si elles présentent une fourche ou une courbure accusée, ceci afin de préserver au mieux le peuplement et les infrastructures lors du débusquage et du débardage. — (Office national des forêts, Cahier national des prescriptions d’exploitation forestière (CNPEF), 2019 → lire en ligne)
  3. (Transport) Déchargement des marchandises dans les ports.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

  1. Transport des bois

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]