de travers

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir de et travers.

Locution adjectivale[modifier]

de travers \də tʁa.vɛʁ\ invariable

  1. Qui dévie vers un côté.
    • Il a les jambes de travers.
    • Le notaire Tassin était un petit homme bâti de travers ; c'était la première impression qu'il donnait. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IV, Gallimard, 1937)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Locution adverbiale[modifier]

de travers \də tʁa.vɛʁ\

  1. De manière à dévier vers un côté.
    • […]: l'animal porte ainsi un coffre sur chaque flanc, et il faut avoir soin que le fardeau soit parfaitement équilibré, sans quoi l'on devra s'arrêter à chaque minute pour arranger la selle qui s'en va de travers avec les bagages. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.12)
    • Les deux dangers à craindre en rapport avec la profondeur d'eau, sont le cabanement (arrière qui plonge) et le salut (étrave qui plonge), le lancement doit se faire à l'étale pour éviter tout courant risquant de porter le navire de travers. (Alain Joubert, La Seine: mémoire d'un fleuve, 1994, p. 225)
  2. Dans le mauvais sens, à contresens, tout autrement qu’il ne faudrait ; il est alors souvent précédé de l’adverbe tout.
    • Cela est mis tout de travers, est fait tout de travers.
    • Il écrit tout de travers.
    • Il va tout de travers.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]