parallèle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : parallele

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1532) Emprunté au latin parallelus (« parallèle »), lui-même emprunté au grec ancien παράλληλος, parállêlos (« collatéral »), composé de παρά, pará (« à côté ») et ἀλλήλων, állêlôn (« l’un et l’autre »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
parallèle parallèles
\pa.ʁa.lɛl\
on trace une ligne parallèle à la première.

parallèle \pa.ʁa.lɛl\ masculin et féminin identiques

  1. (Géométrie) Qui n’a pas de point d’intersection. Qui évolue côte à côte.
    • Mener une droite parallèle à une autre.
    • Ces deux rues sont parallèles.
    • Ces deux cercles sont parallèles.
  2. (Par extension) En référence aux droites parallèles qui ne se joignent jamais.
    1. Qui ne se rencontre pas dans la réalité, imaginaire, introuvable.
    2. Situé à l’infini.
      • Nous suivrons la puissance, au néant parallèle,
        Ou, plus sages, l'amour qui fuit au fond des bois.
        Nous aurons nos espoirs, nos terreurs, nos abois ;
        Nous nous emplirons d'ombre ou d'azur la prunelle.
        (Victor Hugo, Les Grandes Lois, 1859)
  3. (Par extension) En référence aux droites parallèles qui sont équidistantes, aligné de façon régulière et contigu.
    Des bandes de couleur parallèles composent ce tableau.
    • Le tulle Fig. 15 est constitué par (...) des fils de chaîne disposés en une nappe verticale de fils parallèles tendus sur le métier (...) [et] des fils travaillant obliquement par rapport aux fils de chaîne et venant s'entrecroiser avec ceux-ci. (Thiébaut, Fabric. tissus, 1961)
  4. (Physique) Linéaire, issu d'une source lumineuse supposée située à l'infini.
    • Faisceau de lumière parallèle, faisceau de lumière ni convergent ni divergent.
  5. (Électricité) Groupé par même polarité, et travaillant en même temps, en parlant de générateurs ou autres.
    • Dans les circuits combinés on utilise pour chaque conducteur du combiné les deux fils en parallèle de chaque circuit combinant. (A. Leclerc, Télégraphe et téléphone, 1924)
    • Montage parallèle.
  6. Qui se déroule dans des conditions analogues, similaire, semblable, homologue.
    • Lien parallèle, élément de comparaison qu’on fait entre deux personnes, deux choses, pour signaler leurs rapports et leurs différences.
    • Ces deux états suivent une politique parallèle.
    • Plutarque a écrit les vies parallèles des hommes illustres de la Grèce et de Rome.
  7. Concomitant, simultané, qui a lieu en même temps.
    • Une autre édition parallèle à la sienne, pour la Hollande, l'Allemagne et l'Angleterre. (Jean-Jacques Rousseau, Correspondance)
    • L'étude de ce que l'on a coutume d'appeler les « fondements des mathématiques », qui s'est poursuivie sans relâche depuis le début du XIXe siècle, n'a pu être menée à bien que grâce à un effort parallèle de systématisation de la logique. (Bourbaki, Hist. math., 1960)
    • Dévaluation, renchérissement et augmentation des salaires sont des phénomènes parallèles.
  8. (Famille) Collatéral.
    • Nous manifestons quelque déférence, il est vrai, à nos aînés, mais nous ne faisons aucune différence entre des oncles et tantes maternels ou paternels, ainsi qu'entre des cousins parallèles ou croisés. (Lowie,Anthropol. cult.,trad. par E. Métraux, 1936)
  9. Officieux, non officiel, alternatif, marginal, latéral.
    • L'information parallèle n'est pas une nouveauté. Elle a toujours coexisté plus ou moins avec l'information officielle, en tous cas dominante, pour la compléter, la corriger. À la rigueur on peut considérer que quiconque est capable de parler et d'écrire est un informateur parallèle. (H. Amblès, Information et animation culturelle, 1972)
    • Qu'est-ce qu'une police parallèle ? C'est le contraire d'une police officielle. Les polices « parallèles » à la police officielle voient le jour lorsque les services normaux ne sont plus en mesure de fonctionner efficacement (...) Depuis 1963, et hormis l'affaire B. −1965 −où l'on ignore si ce furent les polices « parallèles » ou les « officielles » qui firent assassiner le leader marocain, les barbouzes n'ont plus fait parler d'elles. (L'Express, 16 juin 1969)
    • Les circuits de vente parallèles aux circuits traditionnels de la librairie, les clubs, les associations, se développent de plus en plus. (Cacérès, Hist. éduc. pop., 1964)
    • Avance générale des devises sur le marché parallèle, la vedette revenant au dollar à 443 contre 438. (Le Monde, 19 janvier 1952)

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parallèle parallèles
\pa.ʁa.lɛl\
Les lignes a et b sont des parallèles (1).

parallèle \pa.ʁa.lɛl\ féminin

  1. (Géométrie) Ligne droite parallèle.
    • Les deux tangentes d’un cercle trigonométrique sont les seules parallèles à son axe des ordonnées qui n’ont qu’un seul point commun avec lui.
    • L’axiome des parallèles.
  2. (Militaire) Tranchée tracée parallèlement à la ligne de front.
    • Les parallèles communiquent par des chemins couverts.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parallèle parallèles
\pa.ʁa.lɛl\
La ligne rouge représente un parallèle sur la Terre.

parallèle \pa.ʁa.lɛl\ masculin

  1. Comparaison au moyen de laquelle on examine, on explique les rapports et les différences que deux choses ou deux personnes ont entre elles.
    • Établir un parallèle.
    • Mettre deux hommes en parallèle, deux choses en parallèle.
    • Je ne veux pas qu'on me mette en parallèle avec cet homme-là.
    • Faire le parallèle d'Alexandre avec César, d'Alexandre et de César.
    • On peut faire le parallèle avec la situation actuelle.
  2. (Géographie) Ligne de latitude, cercle de la sphère terrestre à équidistance de l’Équateur.
    • Les parallèles sont identifiables par leur degré nord ou sud, par exemple le 60e parallèle sud est la frontière nord de l’Antarctique.
    • Tous les lieux qui sont sur le même parallèle ont la même latitude, ont la même longueur de jours et de nuits.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]